Lutter contre l’acné sans huile essentielle

Les huiles essentielles sont de véritables alliées lorsqu’il s’agit de traiter l’acné. Toutefois, il existe certaines contre-indications qui empêchent leur utilisation :

  • Peau sensible
  • Problèmes de santé : épilepsie, cancer hormono-dépendant, etc.
  • Grossesse ou allaitement en cours On peut également être réfractaire aux odeurs trop puissantes ou par convictions personnelles. Alors, est-il possible de traiter l’acné sans huile essentielle ? C’est la question que je me suis posée lorsque j’ai développé pendant mes deux grossesses une flambée de boutons disgracieux.

Qu’est-ce que l’acné ?

Avant de se pencher sur les solutions, il est important de s’intéresser aux origines du problème. En quelques mots, l’acné est une maladie inflammatoire de la peau qui touche le follicule pilosébacée. Bien souvent, c’est à la puberté que l’on voit apparaître ce phénomène. Le dérèglement hormonal qui accompagne cette période est responsable d’une surproduction de sébum très épais qui vient obstruer les pores. Dans cet environnement gras prolifère une bactérie appelée « Propionibacterium acnes ». Apparaissent alors 4 types d’imperfections :

  • Les comédons ouverts ou points noirs
  • Les comédons fermés ou points blancs
  • Les boutons d’acné rouges et inflammés ou papules
  • Les boutons sous peau, douloureux bien souvent, ou kystes

Certes la puberté est bien souvent coupable de ces « spots » disgracieux, toutefois d’autres facteurs peuvent en être la cause comme :

  • Une alimentation déséquilibrée
  • Une mauvaise hygiène (hygiène corporelle, oubli de se démaquiller, etc.)
  • Une routine peau inadaptée (produits cosmétiques trop agressifs par exemple)
  • Un maquillage inadéquat (fond de teint occlusif, etc.) – cela passe également par le nettoyage hebdomadaire des pinceaux et beauty blender

Plan d’action pour combattre l’acné naturellement

Il n’existe pas de produits miracles pour venir à bout de l’acné. Il s’agit d’un processus rigoureux, parfois long, mais long d’être impossible à tenir. Voici les 3 étapes :

  1. Réguler le sébum et ainsi ralentir l’activité excessive des glandes sébacées
  2. Désincruster la peau
  3. Purifier en limitant la prolifération de la dite bactérie et matifier

Étape 1 : agir sur les glandes sébacées

Nos alliés : les huiles végétales Conseil : étaler une petite quantité huile végétale pure sur un visage propre le soir – toute la matière doit être absorbée après application. Notre peau est recouverte de sébum, un mélange d’eau et de gras. Dans le cas d’une peau mixte à grasse, à tendance acnéique, il est courant de lire que l’application d’huiles végétales est à proscrire car cela viendrait graisser davantage la peau. FAUX ! Nous avons besoin de gras, mais pas n’importe lequel (un peu comme dans l’alimentation finalement). Il faut consommer/appliquer du bon gras et en bonne quantité. Dans cette première étape, les huiles végétales sont donc de précieuses alliées. On privilégiera celles au toucher dit « sec », c’est-à-dire qu’elles pénètrent rapidement sans laisser de film gras. On optera donc volontiers pour une huile végétale bio de Jojoba ou de Noisette. Leur composition, proche de celle du sébum humain, sont idéales. Très bien tolérées, elles s’appliquent pures sur la peau (avec un test préalable dans le pli du coude, notamment pour la noisette, déconseillée pour les personnes allergiques aux fruits à coque).

Étape 2 : désincruster

Il est primordial de bien nettoyer sa peau matin et soir pour la purifier et désincruster les pores. Pour ce faire, il est important d’utiliser un savon très doux afin de ne pas agresser la peau. Les gels nettoyants du commerce sont généralement très asséchants et provoque un effet rebond de l’acné (une façon pour la peau de se défendre face à l’agression). Aroma Zone propose une très bonne [base lavante](), formulée sans tensioactif ni conservateur agressif. Elle s’utilise pure ou agrémentée d’actifs. Parfaite également pour le corps et les cheveux.

Étape 3 : purifier

Une fois le visage propre, n’hésitez pas à pulvériser un hydrolat aromatique qui viendra d’une part contrer l’effet calcaire de l’eau du robinet et d’autre part, apporter des propriétés intéressantes tout en vous rafraîchissant.

Hydrolats aromatiques bio à privilégier :

  • Lavande fine : purifie, resserre les pores et atténue les imperfections
  • Géranium bourbon : purifie, calme les inflammations et apaise
  • Menthe poivrée : purifie, tonifie et redonne de l’éclat

Par la suite, vous pouvez appliquer votre crème légère faite maison pour nourrir, hydrater et matifier votre peau.

Acheter ou créer sa routine anti-acné ?

Si vous n’êtes pas un.e adepte de la cosmétique faite maison, vous avez la possibilité d’acheter des produits cosmétiques bio en magasins ou en ligne sur : Greenweez : https://www.greenweez.com/beaute-hygiene-bio-c32 Slowcosmetique : https://www.slow-cosmetique.com/visage.html Kazidomi : https://www.kazidomi.com/fr/507-beaute Aurore Market : https://auroremarket.fr/hygiene-et-beaute/

Autrement, vous pouvez opter pour la fabrication de vos cosmétiques faits maison anti-acné. L’avantage est l’infinie personnalisation que l’on peut en faire ! Vous prêchez une convaincue ;) Pour vous aider à créer une routine anti-acné faite maison, je vous propose des ateliers cosmétiques individuels durant lesquels vous apprenez à fabriquer 3 cosmétiques 100% personnalisables, à partir d’ingrédients naturels bio.

Article précedent Article suivant